Articles correspondant à "drops"

Mon gilet marine

12 septembre 2012

Enfin ce gilet est mien !!!! Faut que je vous explique : l’année dernière lors de la sortie du catalogue printemps/été de phildar j’ai de suite craqué sur ce modèle. Comme à notre habitude, nous avons disséqué le catalogue avec Mathilde et Hélène à coup de : « mouais, non , j’adore, pourquoi pas… ». Arrivées à ce gilet, nos avis ont divergé. Moi j’ai adoré la forme, mais les filles m’ont déconseillée de me lancer. A cette époque j’étais un bébé de tricot (1 an d’expérience), j’ai donc écouté mes deux amies.

Mais finalement Mathilde a changé d’avis et après m’avoir demandé plusieurs fois de tester le modèles, elle a cédé et s’est lancée. J’étais ravie car franchement ce gilet m’a toujours plu mais elles avaient réussi à me faire douter. Lorsque je l’ai vu en vrai, ça a fini de me convaincre : J’AVAIS RAISON DEPUIS LE DEBUT !!! Alors au risque de passer pour la copieuse, je me suis lancée !

J’ai commandé de la laine muskat de drops. Elle est superbe, c’est un beau coton très brillant. J’avais envie d’un beau bleu marine qui va avec tout, pour changer. Ce gilet est plutôt agréable à tricoter. Il monte plutôt vite et la construction de la coulisse est astucieuse. Par contre pour la première fois, je me suis retrouvée à court de laine. J’ai fini de tout assembler et je vous jure il  me restait 20 cm de laine. J’ai donc acheté du sergé bleu marine pour faire les liens.

Et puis attention j’ai fait ma rebelle : je n’ai pas tricoté la bande d’encolure seule pour l’assembler ensuite à point arrière. J’ai relevé les mailles et tricoter directement les bandes de côtes. Par contre, elles rebiquent un peu, je ne sais pas si c’est dû à au fait que je les ai relevées ou pas. Et vu que j’ai franchement la flemme de le bloquer ça restera comme ça. Voilà même fermé il est super !

Modèle : catalogue phildar printemsp/été n°50

Laine : muskat de drops

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chauffe-épaule de la mère Noël !

15 janvier 2012

Comment ça Noël s’est passé ? Et bien chez moi il continue un petit peu quand je me pare de ce beau chauffe-épaule. De plus, il a été tricoté pendant les vacances de noël, au chaud à la maison ! Par contre, oui je l’avoue, c’est un tricot de substitution. Il me fallait vraiment une pause dans mon tricot boulet pendant les vacances…bon d’accord j’avais déjà fait une pause châle, une pause bonnet et encore une pause châle…mais pour ma défense c’est vraiment le plus long et pénible tricot que je n’ai jamais eu à faire.

modèle : la droguerie livre drôles et colorés mes accessoires

laine : alpaca drops

Initialement ce joli chauffe-épaule devait être tricoté avec cette laine . Vous savez donc pourquoi ce joli projet n’a jamais vu le jour. Mais ce chauffe-épaule me faisait quand même très envie donc je suis partie acheté la laine chez Luce (revendeur drops de Bordeaux ). Cette fois je ne me fais pas avoir, j’achète l’alpaca et l’équivalent plumette. Le problème, oui celles qui me suivent commencent à savoir qu’il y a toujours un problème à un moment, a été le choix de la couleur pour la plumette. La seule possibilité était un violet foncé très joli et comme ma laine et rouge brique chinée de violet, jaune… ce devait être parfait. Me voilà partie, je fais mon échantillon…mais ce violet…le résultat est très joli mais le violet l’emporte trop sur le rouge et moi c’était vraiment ce rouge qui me plaisait. Grâce à ma grande connaissance des laines (mouahhhhhh) , je me suis rappelée que Phildar avait une laine très sympa la fil light avec un joli beige (coloris poivre). Le lendemain, j’embarque Mamie (oui c’est une information essentielle ) et me voilà partie chez Phiphi, en croisant les doigts pour qu’il y ait mes pelotes. Je vous le donne en 1000 : il n’y en avait que 3 contre les 5 espérées. Très bien, j’y retournerai le lendemain. En arrivant chez moi, je percute juste que, quand même je suis un peu gourde sur les bords, j’aurai pu les prendre et commencer le tricot.

Ton oeil expert te dit que tu ne vois pas du tout de beige dans ce tricot … c’est normal il n’y en pas. Reprenons cette trop longue histoire. Le lendemain je retourne donc chez Phildar, j’achète mes 5 pelotes et je peux enfin commencer ce tricot. Bon ben le beige ce n’était pas une bonne idée non plus c’est moche ! Je décide donc de tricoter en double avec mon alpaga. Mais pour cela je dois retourner sur Bordeaux racheter des pelotes. Tant pis cette fois je commence mon tricot , je vais chez Luce….elle a la laine mais pas le même bain. Ce n’est pas grave il suffit de tricoter avec une pelote de chaque bain…c’est pas comme si j’avais fait une dizaine de rangs avec 300 mailles !!!!! Et pour le coup la différence entre les deux bains étaient énorme.

En conclusion pour ce chauffe-épaule, j’ai acheté : 4 laines différentes…no comment !

Moi aussi toute cette laine me laisse pensive 😉

Finalement, après tous ces achats, aller-retours, essais infructueux, j’ai mon chauffe-épaule rouge brique magnifique ! Je suis totalement objective j’adore sa couleur et sa forme.

Pour la côté plus technique : c’est un trapèze avec une bordure au point de blé…ne rigolez pas vous connaissez mon addiction à ce point ! Et bien je viens d’en découvrir une autre … les fausses côtes anglaises . Je trouve ça vraiment très joli comme point, tout en volume, j’adore. Je ne connais pas les « vraies » côtes anglaises, c’est peut-être encore plus joli ?

J’ai oublié de signaler les gros points positif de ce tricot…il n’y a pas jacquard dessus…et il n’y a aucune couture !!!!! J’aimerai ne tricoter que ça, malheureusement une garde-robe faite de chauffe-épaule et châle laisse un peu à désirer !

Une autre information sur ce tricot : il a été bloqué. La transition entre le point de blé et le jersey faisait un petit boudin j’ai donc décidé de le bloquer. Ca rentre dans les points négatifs, bloquer c’est pénible ! Mais je dois avouer que le résultat est bluffant, le jersey est parfait (je sais Hélène ça fait un an que tu me le répètes) , par contre j’ai perdu le côte « mousseux » des côtes.

Et voilà encore un article très long pour un simple chauffe-épaule. Mon dieu, ce que je peux être bavarde ! Mais si vous êtes arrivées jusqu’ici je vous dit bravo car je reviens très vite avec de la couture et surtout un nouveau projet !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !