Articles correspondant à "jupe"

Jupette taille haute

4 juin 2011

Cette petite jupe a été faite lors d’une aprem couture avec la douce Mathilde. On avait beaucoup aimé toutes les deux le même modèle, qui avait l’air très simple mais les explications, elles, beaucoup moins. nous avons donc décidé que cela pourrait être plus sympathique de se triturer les méninges à deux. Nous avons donc chacune préparé notre tissu, bloqué une journée et c’est parti.

Ce patron a été plein de surprises. Comme je vous l’ai déjà dit il est plus complexe qu’il n’y paraît, et surtout la grosse surprise c’est que contrairement à ce que montraient les photos, ce modèle est une taille haute. En effet, la superbe mannequin burda qui doit mesurer 1m75 pour 45kg porte cette jupe de manière très décontractée et relativement taille basse. Nous au moment de mettre la ceinture, j’ai cru que même taille haute ma brioche et moi ne rentrerions pas dedans.

Et bien comme vous pouvez le voir nous sommes rentrés sans problème. Et cette jupe m’a confortée dans l’idée que ces coupes me vont bien. Attention je ne suis pas en train de me la péter genre j’sui trop une bombe, non c’est juste que depuis quelques temps j’ai envi de me féminiser. J’entends par là que j’ai envi d’assumer mes trucs de fille: oui j’adore les fleurs, encore plus les froufrous, et encore encore plus les chaussures. Pour en revenir à la couture, je me cherche: dans le style, les coupes… enfin surtout les coupes car pour le style j’aime bien le fait de pouvoir porter un baggy un jour et une robe de pépette le lendemain. Tout ce blabla pour dire que les tailles hautes (veuillez prononcer ça « hot » ), je pense, vont bien avec ma morphologie… (taille un peu marquée, bidou de 3 mois et poignées d’amour anti-noyades l’été ).

Malgré toutes les merveilles que la taille haute procure à notre silhouette, il y a quand même quelques contreparties… Quand on est toujours en jean et bien on prend l’habitude de n’avoir aucune tenue, on est toujours avachi surtout assise. Alors là on oublie, il faut se tenir droite (bon debout je peux!) surtout en position assise…à la fin de la journée j’étais un peu fatiguée de ma tenir si bien. Deux solutions s’offrent à vous: 1) sortir vite cette jupe pour respirer dans un bon vieux pantalon ou 2) ouvrir discrètement la fermeture éclair pour se décontracter un peu.

Tissu marché Saint Michel

Patron: burda mai 2010

J’ai commandé plein de patrons simplicity et un nouveau bouquin, j’ai acheté plein de tissus (encore) avec Hélène. Donc si tout va bien et que cela ne finit pas à la poubelle comme cet après-midi (faire une robe en coton quand burda nous dit jersey ben c’est burda qui a raison), il devrait y avoir prochainement un pantalon en lin, une robe en vichy, une petite robe pour ma mère, une robe longue… Je ne vous cache pas que me connaissant je vais changer d’avis vingt fois et que peut-être que vous ne verrez rien de tout ça !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Jupe neige

31 janvier 2011

Un tissu vraiment approprié, un patron simple , un défi jupe et voilà ! Il faut rajouter un passepoil argenté et une fermeture-éclaire et cela donne une petite jupe cousue en une aprem. Enfin un projet couture vraiment réussi (à mon goût).

patron 134 du burda d’août 2010

tissu marché St Michel

Pour la petite histoire, j’avais craqué sur ce tissus mais il était tout tâché. Je crois que le vendeur me l’avait donné d’ailleurs. Après plusieurs machines j’ai presque tout récupéré. Il restait quand même quelques tâches forcément en plein milieu ! Entre les tâches et le bord du tissu mal imprimé, je ne vous raconte pas la prise de tête pour mettre les pièces! Du coup elle est un peu courte !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Défi perdu

30 novembre 2010

Sur T&N on s’est lancée un défi: une jupe par mois. Le principe est simple : chaque mois on a un thème et on doit rendre notre copie le 30 du mois. Pour le mois de novembre le thème était chocolat chaud. J’ai mis longtemps avant de me décider sur le tissu, le modèles et j’ai choisi ce tissu couleur rouille…Alors quel rapport avec le chocolat chaud ? Et bien j’ai plutôt gardé le chaud que le chocolat, donc en plus d’être un peu hors-sujet je suis carrément à la bourre, la jupe n’est pas doublé, pas d’ourlet, ni parmenture de ceinture. Par contre j’ai monté ma deuxième fermeture éclaire invisible. La première ne l’était pas car on voyait les coutures, celle-ci on ne voit pas les coutures par contre elle n’est pas complètement invisible car je n’ai pas assez collé la couture à la fermeture car en effet après avoir cousu bien contre la glissière je me suis rendue compte que l’on pouvait encore l’écarter un peu…personne ne comprend mes explications c’est normal (c’est pas comme si j’étais prof!) . Sinon et bien je ne sais pas trop comment monter la doublure et je dois coudre des trucs à la main au point invisible et je ne sais pas les faire. Mis à part tous ces soucis techniques j’aime bien le résultat. Je ne sais pas trop par contre à quelle longueur arrêter la jupe si vous avez une idée je suis partante !

Bon à défi raté photos loupées!

Patron Marie de burdastyle
Tissu rouille avec des brodories fleurs dessus, Mondial Tissu

Côté tricot, j’ai commencé une robe presque finie mais laissée un peu en stand-bye, une écharpe, et le châle de Stephen West presque fini.

Rendez-vous sur Hellocoton !